Christelle Veillard et Charlotte Murgier (coord.) : Rêve et imagination : approches antiques

Pour les Anciens, le rêve est d’abord la vision d’une image. Il n’est pas envisagé comme une expérience strictement interne, bien plutôt comme la rencontre d’une intériorité avec un objet. À ce titre, il est considéré comme un phénomène mental et physiologique et son explication s’inscrit dans la continuité des processus perceptifs éprouvés à l’état de veille. De ce fait, le rêve, et plus largement l’image, sont partie prenante des controverses sur la possibilité et la nature de la connaissance, qui mettent aux prises sceptiques et dogmatiques. Le rêve doit-il être considéré comme une simple pensée imaginaire (phantasma) par différence avec une représentation compréhensive (phantasia katalêptikê) à l’origine de la connaissance? Est-il possible d’effectuer une telle séparation entre les représentations et de distinguer clairement le rêve de la perception éveillée? Et si l’on se place dans la perspective d’une ascension vers la connaissance, l’image est-elle un obstacle ou a-t-elle une fonction proprement heuristique?
Les approches croisées de la philosophie et de la littérature antiques contribuent à éclairer ces questions au sein de ce numéro.

 

Vrin – Cahiers Philosophiques, 159 (4/2019)
136 pages – 14 × 23 cm
ISBN 978-2-7116-6011-7 – février 2020
Posted in Brèves, Philosophie antique and tagged , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).