Alain Badiou : Le Séminaire – Théorie du mal, théorie de l’amour (1990-1991)

« Il est tout à fait remarquable que ce séminaire soit la matrice de deux de mes livres les plus lus, aujourd’hui, dans le monde : L’Éthique (1993) et Éloge de l’amour (2009). On va y parler des valeurs, le Bien et le Mal, et on va parler, dans la foulée, de l’amour. Quel peut bien être le lien que ces motifs en quelque sorte moraux et sentimentaux entretiennent entre eux ?
Ce séminaire fut en fait le chantier oral de mon agitation scripturale autour de la question des quatre conditions de la philosophie : l’art, la science, la politique et l’amour. Établi au plus près de ses accents souvent impérieux, le présent texte me semble rendre justice à cette tentative de porter la solide architecture de l’être et l’événement jusqu’à ses conséquences vitales les plus difficiles à percevoir. »

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .