André Valland : Représentations II. Le destin des fictions

L’homme est un être rationnel et un être d’imagination. Cet être d’imagination a tenté d’apporter des réponses à la question de son origine et de ses fins au moyen des religions et de la création artistique. Elles ont eu partie liée dès leur apparition. Ce long passé commun ne voue pas art et religions au même destin. La fin de la religion est en principe déjà advenue ; elle n’entraîne cependant pas la fin de l’art, puisqu’à la différence de la religion, l’art ne prétend pas à la vérité.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .