Anthony Feneuil : L’individu impossible. Philosophie, cinéma, théologie

Aurais-je pu vivre une autre vie que la mienne ? Aurais-je pu m’appeler autrement, vivre dans un autre pays ? Après tout, je suis ce que je suis et si j’avais été quelqu’un d’autre, je n’aurais justement pas été moi. Ces questions considérées comme la source de faux problèmes n’ont pas bonne presse en métaphysique. Avoir plusieurs vies possibles, c’est exister dans plusieurs mondes possibles. Mais un individu à cheval sur plusieurs mondes possibles n’existe dans aucun entièrement : il est donc, à strictement parler un individu impossible. Mais peut-on, et doit-on renoncer à suivre cet individu impossible ? Ce livre fait le pari qu’il a bien quelque chose à nous apprendre sur ce que veut dire être soi.
Anthony Feneuil laisse résonner cette question des vies possibles. Retravaillant la conception chez Locke de la conscience comme pouvoir de (se) fictionnaliser, il montre les limites des conceptions métaphysiques de la personne. La sortie du champ philosophique, par le cinéma et la théologie, relance la réflexion et suscite une question d’éthique fondamentale : jusqu’où s’étend le concept de personne ? Quels êtres peuvent y prétendre et devenir ainsi l’objet de notre considération éthique ? Le cinéma de Rohmer et la théologie eucharistique présentent tous deux des manières de mettre en scène l’individu impossible, dont la philosophie peut se nourrir pour essayer de le penser.
Une échappée hors du questionnement philosophique traditionnel. Et si l’individu impossible avait quelque chose à dire de nous…

Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).