Benoît Schneckenburger : Apprendre à philosopher avec l’animal

L’évolution des conceptions de l’animalité constitue une révolution philosophique et civilisationnelle majeure. Les frontières comportementales, juridiques et morales établies de longue date s’estompent. L’animalité nous est de moins en moins étrangère. La tradition philosophique revisitée nous permet cependant de mettre en perspective ces nouveaux enjeux :

Quelle est l’animalité en nous, l’animal peut-il être sujet, avoir des techniques, des cultures, des morales ?
Prendre la mesure de sa sensibilité et parfois de sa conscience nous impose-t-il des devoirs ou d’en faire presque des égaux à part entière ?
Destinée au lecteur curieux, aux élèves de classe terminale, aux étudiants de classes préparatoires ou de licence, la collection Apprendre à philosopher propose une introduction très didactique à la pensée des grands philosophes.

Posted in Histoire de la Philosophie and tagged .