Claire Lahuerta : Humeurs. L’écoulement en art comme herméneutique critique du corps défaillant

Cet essai soumet à l’analyse le phénomène de l’écoulement corporel comme processus créateur dans ce qu’il possède de plus vaste, étrange et troublant. L’art contemporain en est le terrain de jeu symptomatique, scrutant par ses pratiques chacune des failles d’un corps qui se fait œuvre, mais il est surtout celui qui met à jour un regard critique et autorise une lecture plastique, hétéromorphe et transversale de l’art passé, fondant son herméneutique sur une approche affranchie et créatrice.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .