Claude Debru : Le sens du futur. Une science au temps du XIXè siècle

PRÉSENTATION :
Sous ce titre, « Le Sens du futur » (expression déjà utilisée dans un ouvrage récent avec Pierre Buser), l’auteur expose comment scientifiques et philosophes ont tenté de décrire, depuis le début du xixe siècle et ce jusqu’au début du xxe, la structure de la conscience temporelle humaine. Il montre comment ces auteurs ont de plus en plus réalisé l’importance de la dimension du futur dans cette conscience. À travers l’analyse des œuvres fondatrices (Herbart, Fechner, Helmholtz, Mach, Wundt, William James, Franz Brentano, Edmund Husserl, Edgar Douglas Adrian), de la psychologie et de la psychophysiologie à la phénoménologie, et jusqu’au seuil des neurosciences du xxe siècle, l’auteur reconstitue la mise en évidence des faits, les discussions philosophiques et épistémologiques, les hypothèses spéculatives parfois très hardies et anticipatrices, qui ont marqué la problématique du temps et qui continuent de l’animer. L’émergence du futur comme dimension accessible à la description philosophique et à l’analyse neuroscientifique en relation nécessaire avec le présent et le passé pose des problèmes nouveaux abordés en conclusion de l’ouvrage.

AUTEUR :
Claude Debru, professeur de philosophie des sciences à l’École normale supérieure, membre de l’académie des Sciences, a travaillé sur et dans les sciences de la vie (biochimie, neurosciences, hématologie, biotechnologies). Il a notamment publié chez Hermann « L’Esprit des protéines » (1982), « Neurophilosophie du rêve » (1989, 2e édition 2006), « L’Essor des neurosciences » (2008).

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .