Claude Romano : L’inachèvement d’Être et temps et autres études d’histoire de la phénoménologie

Les études ici réunies abordent certaines questions centrales de la phénoménologie historique : le statut de l’a priori matériel et la critique de l’« anthropologisme » chez Husserl, la conception du monde de la vie dans la Krisis, la théorie de la signification d’inspiration pragmatique élaborée par Karl Bühler et sa proximité avec les remarques consacrées au « discours » par Heidegger à l’époque de Sein und Zeit, l’être-avec heideggérien et la question du solipsisme, la vie et le vivant du point de vue de l’ontologie fondamentale dans ses rapports avec la biologie d’Uexküll, enfin les raisons de l’inachèvement de l’œuvre maîtresse de Heidegger. Le souci principal qui les anime est celui de mettre au jour des jonctions ignorées ou mal connues entre les auteurs du corpus phénoménologique et, parfois, entre ces auteurs et leurs précurseurs (Hume) ou des penseurs issus d’autres traditions (Wittgenstein, Sellars). A travers ces dialogues souvent à peine esquissés ou même virtuels, il s’agit de contribuer à une histoire de la phénoménologie conçue avant tout comme histoire des problèmes, et non comme recueil de solutions.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , , .