Corentin Tresnie : La fuite du monde dans la philosophie de Plotin

La fuite du monde est une préoccupation importante du public lettré du IIIe siècle, troublé par d’importantes crises sociales et politiques; Plotin le reformule philosophiquement afin d’y apporter réponse. En partant d’un postulat de systématicité de sa pensée, cet ouvrage examine la définition qu’il propose du sujet d’une telle fuite (le « nous »), la possibilité et la désirabilité de sa réalisation, avant de s’intéresser à ses modalités philosophiques et éthiques, pour conclure sur la divinisation qui en résulte par union à l’Intelligence et à l’Un. Cette fuite se révèle être un prolongement du rapport naturel au monde, caractérisé par un universel amour de l’unité qui tend nécessairement à la contemplation, et vise à l’optimiser. Le « nous », illumination du corps par l’âme, devient dans le processus un divin sage, qui à son tour assume un rôle d’enseignement, s’alignant dans ses actes sur la Providence universelle.

Ousia – Cahiers de philosophie ancienne
220 pages – 14 × 20 cm
ISBN 978-2-87060-186-0 – février 2019

Posted in Philosophie antique and tagged , .