Denis Viennet : Il y a malêtre : essai sur le temps et la constitution du soi contemporain

Stress, surmenage, asthénie, tension nerveuse… Ces mots, qui se multiplient désormais dans les discours et les écrits, sont les signes d’un problème majeur de notre civilisation, que la psychiatrie, la psychopathologie, la sociologie, pointent de manière alarmante : l’homme contemporain est le sujet d’un malêtre qui se généralise sous les noms de “fatigue d’être soi” et de dépression. Au centre de cette souffrance apparaît la question du “rapport du temps à soi”.

Posted in Regards croisés and tagged .