Dominique Bourg, Sophie Swaton : Primauté du vivant. Essai sur le pensable

La Modernité occidentale est née de l’affirmation que la nature se réduisait à un agrégat mécanique de particules inertes, auquel les êtres humains étaient par nature et par destinée étrangers, puisque seuls au monde capables de penser. Quelques siècles plus tard, les pratiques toujours plus nocives entraînées par un tel dualisme hommes/nature nous placent face à la réalité de catastrophes « naturelles » hors normes, de chocs phénoménaux et d’effondrements successifs, aussi bien du vivant que du sens : l’essor impulsé par le mécanicisme moderne a fini par susciter les conditions de son propre dépassement, en rendant insoutenables ses conséquences environnementales et sociétales.

En retraçant ce retournement, cet ouvrage montre comment notre époque commence à comprendre à la fois que le vivant est un tout, et que ce tout pense ‒ car la pensée habite effectivement l’ensemble du vivant, depuis les animaux jusqu’aux végétaux en passant par le minéral : alors que l’on a cherché à réduire la pensée et le pensable aux seules représentations subjectives humaines, ils ne cessent d’affleurer de toutes parts.

Explorant l’idée que la pensée est indissociable du vivant et en en cherchant de premiers indices chez des philosophes tels que Spinoza, Nietzsche et Bergson, Dominique Bourg et Sophie Swaton posent les fondements d’une philosophie de l’écologie indispensable au réenchantement du monde.

Caractéristiques

Nombre de pages:
336
Code ISBN:
978-2-13-081826-7
Numéro d’édition:
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Autour de l’auteur

Dominique Bourg, philosophe des sciences et professeur des universités, est l’auteur de nombreux ouvrages sur la pensée écologique, l’un des derniers étant Le marché contre l’humanité (Puf, 2019). Il dirige et anime la revue en ligne lapenséeécologique.com

Sophie Swaton, philosophe et économiste, enseigne à l’université de Lausanne. Conceptrice du revenu de transition écologique, elle préside la Fondation Zoein et son Institut de recherche consacré au paradigme de civilisation émergent.

 

Tous deux codirigent aux Puf la collection « L’écologie en questions ».

Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).