Etienne Helmer : Focus sur Platon. Gorgias

Avec en toile de fond la mort annoncée de Socrate, le Gorgias est sans doute le plus tragique et le plus violent des dialogues de Platon. En se livrant à l’examen de la nature de la rhétorique, Socrate pose cette question : qu’est-ce que parler veut dire ? Est-ce proférer des mots pour convaincre son interlocuteur, au mépris de la vérité, comme font les orateurs et la plupart des hommes politiques ? Ou est-ce utiliser le langage pour atteindre la vérité sur la nature du monde et de la vie juste, comme fait le philosophe ? Est-ce un instrument pour dominer les autres, ou un instrument pour se gouverner soimême et devenir sage ? À travers une sévère critique de démocratie et des aspirations tyranniques qui la soustendent, Platon montre que parler, c’est toujours agir, et que la parole et la vie philosophiques sont nécessaires, mais peut-être impossibles, dans la cité. Le drame du Gorgias, on le voit, est plus que jamais le nôtre.

Posted in Philosophie antique and tagged , .