Firmin Marius Tomboué : Jürgen Habermas et le défi intersubjectif de la philosophie

Penser la crise de la métaphysique de la subjectivité, dans l’ontologie sociale et l’épistémologie habermassienne, constitue le centre de gravité de ce livre. Plus précisément, l’identité individuelle peut-elle s’édifier et être garantie sans référence aux structures de la reconnaissance intersubjective ? Peut-on légitimer, sans inconséquence, un sujet isolé se posant autoréférentiellement au-delà des frontières spatio-temporelles comme source exclusive de toute normativité et de toute légitimation ?

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .