Frédéric Lebaron et Gérard Mauger (dir.) : Lectures de Pierre Bourdieu

L’oeuvre de Pierre Bourdieu est aujourd’hui « utilisée », citée, discutée, critiquée, dans les domaines les plus divers du savoir contemporain : de la sociologie à la philosophie en passant par l’ethnologie, la linguistique, la science politique ou l’économie institutionnaliste. Passant en revue chronologiquement l’essentiel de son oeuvre, ces Lectures de Bourdieu en facilitent une approche génétique, tout en prenant la mesure de la diversité des terrains explorés. Elles permettent aussi de percevoir un style de pensée, un « habitus sociologique » marqué par la réflexivité, tout en inventoriant la « boîte à outils » conceptuels élaborés par Bourdieu (habitus, capital, champ). Écartant la recherche de l’originalité
à tout prix et la fidélité religieuse à un auteur canonique, ces Lectures de Bourdieu invitent à un rapport réaliste à l’héritage théorique de Bourdieu. Il s’agit, d’une part, de proposer un accès à l’oeuvre, de favoriser l’acquisition de schèmes d’interprétation et d’un style de recherche et d’encourager ainsi la lecture des textes originaux. Il s’agit, d’autre part, en se démarquant des travers de l’application mécanique, tout en renonçant aux profits faciles de la distinction à tout prix et du dépassement à tout crin, d’inviter à l’appropriation active d’un mode de pensée scientifique qui n’exclut en rien les rectifications.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , , .