Grégory Cormann et Olivier Feron (dir.) : Questions anthropologiques et phénoménologiques. Autour du travail de Daniel Giovannangeli

Ce volume en l’hommage de l’œuvre de Daniel Giovannangeli rassemble les communications du colloque qui s’est tenu à l’université de Liègre, du 8 au 10 octobre 2008. Traversant plus de trente années de pensée, les travaux qui y ont été présentés sont articulés autour d’une tension qui parcourt les écrits de Daniel Giovannangeli : penser la possibilité d’une anthropolologie fondée sur une démarche phénoménologique. Son œuvre est inaugurale dans de nombreuses dimensions : auteur de la première interprétation systématique de l’œuvre de Jacques Derrida, il n’a de cesse d’interroger l’énigme d’un être qui ne se donne à nous – depuis l’esthétique transcendantale kantienne jusqu’à la phénoménologie – que dans la rétro-inscription d’une conscience toujours déjà en retard, décalée, et qui explore dans cet espacement de soi à soi le champ transcendantal de son auto-affectation.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .