Hannah Arendt : La nature du totalitarisme Suivi de : Religion et politique

Dans le sillage immédiat de son ouvrage majeur, Les Origines du totalitarisme (1951), Hannah Arendt rédige deux textes qui éclairent et approfondissent celui-ci. « La nature du totalitarisme » (1954) traite de la spécificité du régime totalitaire par rapport aux régimes autoritaires (tyrannie, despotisme, dictature), offre un développement sur la pensée de Montesquieu, et aborde les thèmes de l’idéologie, de la terreur et de la solitude. « Religion et politique » (1953), quant à lui, est peut-être l’essai où la philosophe discute le mieux l’idée de religion séculière ; elle y réfléchit également à la notion d’autorité, annonçant le célèbre texte de 1959, « Qu’est-ce que l’autorité ? ». Défendre la liberté humaine, penser le mal et les totalitarismes : l’œuvre de Hannah Arendt ne cesse de questionner notre époque, à l’heure où, avec la montée des nationalismes et des extrémismes, l’Europe traverse à nouveau une période des plus troublées.

Posted in Brèves, Philosophie Politique and tagged , , .