Jad Hatem : La liberté sans déclin. Madame Guyon, Duns Scot, Schelling, Secrétan

Les libertés sont de tout temps menacées, même dans les systèmes politiques conçus pour les promouvoir et les protéger. Elles sont susceptibles de décliner et parfois, en temps de détresse, de disparaître. Mais ce qui les a rendues possibles et est de nature à assurer leur retour, cela est sans déclin, c’est la liberté qui définit l’homme, qu’on la qualifie d’absolue ou de transcendantale. On essaye ici d’en approcher le concept à travers l’expérience mystique de Madame Guyon censée réduire l’âme à la totale passivité et qui néanmoins laisse intacte la volonté humaine pour ce qu’elle n’est pas inscriptible dans la nature. L’analyse qui s’appuie sur l’apport de trois éminents philosophes de la liberté, Duns Scot, Schelling et Secrétan débouche sur la question de savoir si la liberté est incréée.

Jad Hatem, professeur de philosophie et de mystique comparée à l’Université Saint-Joseph, est l’auteur de nombreux ouvrages notamment sur Madame Guyon et surtout Schelling.

Zeta Books – Outside Series
122 pages – 13 × 20 cm
ISBN 978-606-697-080-8 – décembre 218

Posted in Brèves, Histoire de la Philosophie and tagged , , .