Jean-Claude Gens : l’expérience vive

L’expérience est l’assise de nos savoirs, mais en des sens divergents qu’indiquent déjà des locutions comme « avoir » et « faire » une expérience, expérimenter et éprouver. Si l’acquis de l’expérience implique de pouvoir tirer des « leçons » de celle-ci, « faire une expérience » signifie une tentative ou une rencontre supposant un risque et relevant donc d’une aventure. Elle met en question ce qui s’est constitué comme certitude ainsi que celui à qui elle « arrive » de manière imprévisible, et implique aussi bien le temps d’un long cheminement que l’instant d’un surgissement, d’une rupture.
Une philosophie de l’expérience se doit dès lors d’élucider aussi bien la nature de l’expérimentation scientifique que de l’expérience vécue ou vive, comme de l’expérience comme événement. Mais, s’articulant dans le langage tout en s’y déposant, l’expérience vive, c’est encore celle qui est partagée, racontée et entendue dans des histoires. Une telle philosophie doit enfin interroger l’expérience propre à la pensée philosophique en tant qu’expérience de la vérité.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .