Jean Gayon, Armand de Ricqlès (dir.) : Les fonctions des organismes aux artefacts

La notion de fonction est omniprésente dans les sciences de la vie. Il s’agit pour le biologiste d’un outil intellectuel spontané, en dépit de son allure finaliste. Ce livre est le premier en langue française à s’engager dans les débats philosophiques qui, depuis une trentaine d’années, ont totalement renouvelé la question du statut d’une notion épistémologiquement scandaleuse, qui semble violer l’usage standard de la catégorie de causalité, en expliquant un trait biologique par ses effets.
Le volume présente les deux principales théories modernes de la fonction — théorie évolutionniste et théorie systémique — et discute les problèmes conceptuels qu’elles soulèvent. Il examine les origines historiques lointaines du terme et du concept de fonction dans les sciences de la vie et de la médecine. Il les confronte aux principaux champs de recherche biologique contemporains. Il examine enfin les problèmes particuliers qu’il soulève en médecine (où le pathologique est souvent pensé aujourd’hui en termes de « dysfonction »), et dans le domaine de la technologie, où le discours fonctionnel est aussi ancien qu’en biologie.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .