Jean Tellez : La philosophie comme drogue

La philosophie, qu’a-t-elle à voir avec les drogues ? La question paraît incongrue ou provocatrice. Mais elle ne l’est qu’au regard des stéréotypes que l’on ne connaît que trop : les philosophes incarneraient les plus hautes rigueurs de la pensée, ils ne feraient aucune concession aux illusions et aux rêves, ils traqueraient sans répit toutes les formes de délire. Bref, comment soupçonner ces ascètes de l’intelligence, soucieux avant tout d’hygiène de la pensée, d’être des drogués ?
Mais il se pourrait que le fait soit tout simplement méconnu. Cette méconnaissance, loin de protéger la philosophie, lui porterait dommage. Elle laisserait dans l’ombre la nature exacte de la valeur d’une philosophie.
Car la drogue philosophique, si elle existe bien, ne peut être qu’une très bonne substance.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .