Karl Popper : La société ouverte et ses ennemis 2

La société ouverte et ses ennemis, II
Ce livre, écrit au début de la Seconde Guerre mondiale, est un plaidoyer passionné pour la démocratie, contre le totalitarisme de droite ou de gauche.
À la société close et immuable à base de tribalisme et de magie, l’auteur oppose la société ouverte, contrôlée par la raison, où la volonté de l’individu peut librement s’exercer.
À Platon, à Hegel, à Marx, il reproche de ne reconnaître l’histoire que pour ajouter qu’elle obéit à des lois qui déterminent le cours des événements : idée qui paralyse le progrès, en le soumettant à la fatalité historique. Elle a notamment conduit le deuxième à se faire le théoricien d’une société dont se réclamera le totalitarisme et le troisième à transformer des hypothèses en dogmes.

Karl Popper (1902-1994)
Philosophe et épistémologue né à Vienne en 1902, il est notamment l’auteur de La Logique de la découverte scientifique et de Misère de l’historicisme.

Posted in Philosophie Politique and tagged , .