La voie de l’acte juste : La Bhagavad-Gîta

Parmi les grands textes spirituels venus d’Orient, la Bhagavad-Gîtâ ou le Chant du Bienheureux tient une place particulière. Le dieu Krishna, prenant la forme d’un conducteur de char, expose au jeune guerrier Arjuna une doctrine portant sur l’action et la connaissance. L’ennemi que l’homme est appelé à combattre réside en lui-même : son désir, sa colère, sa convoitise. Krishna nous apprend la discipline (ou yoga) comme un retournement bénéfique de notre personnalité. Nous devons apprendre à rassembler nos fonctions sensorielles et à les orienter, ainsi qu’à maîtriser la force mentale qui les gouverne en la tournant vers nous-mêmes afin de gagner le silence intérieur, la suspension des mouvements de la pensée, dans une posture d’attente et d’écoute vigilante où le moi se met en retrait. Un des plus grands textes sur le sens de l’action.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .