Laure Blanc-Benon : La question du réalisme en peinture. Approches contemporaines

En peinture, poser la question du réalisme, c’est immédiatement être confronté à la question de la diversité des styles. La facilité avec laquelle nous reconnaissons quelque chose dans une toile dite « réaliste » dépend-elle de notre plus ou moins grande familiarité avec le système de représentation utilisé, comme le soutient Nelson Goodman, ou bien d’un quelconque caractère « naturel » de cette représentation, comme l’affirme Ernst H. Gombrich? Partant de l’histoire de la question de la mimèsis, Laure Blanc-Benon examine les principaux arguments de la querelle du conventionnalisme pictural et propose une théorie de la représentation qui permet de défendre une forme élaborée de réalisme pictural et qui renouvelle la notion problématique de ressemblance. Cette approche permet aussi de rendre compte de la perception propre aux images picturales, qu’elles soient abstraites ou figuratives; ou qu’elles se situent par-delà cette distinction, comme les toiles de Nicolas de Staël, Francis Bacon ou François Rouan.

Ancienne élève de l’École normale supérieure et docteur en philosophie, Laure Blanc-Benon enseigne actuellement en classe de terminale et poursuit des recherches en philosophie de l’art

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .