Luca Pitteloud : La séparation dans la métaphysique de Platon. Enquête systématique sur le rapport de distinction entre les formes et les particuliers dans les Dialogues

L’enquête au cœur de ce livre examine comment, dans les dialogues, Platon distingue le sensible et l’intelligible. Dans cette optique, les principaux éléments de l’hypothèse des Formes seront analysés dans le cadre d’une lecture aporétique des dialogues. S’il est vrai que pour Platon, une séparation entre les sphères du sensible et de l’intelligible est problématique, une lecture détaillée des dialogues (Phédon, Phèdre, République, Banquet, Parménide, Sophiste et Timée) fera néanmoins apparaître qu’une telle distinction ne doit pas être décrite comme la séparation de deux mondes, mais plutôt comme la différenciation de deux degrés d’être, le sensible étant en définitive caractérisé comme l’apparition des images des Formes dans le Réceptacle. Une telle caractérisation sera le résultat d’un long cheminement dialectique qui aura pour but de garantir un statut ontologique au sensible en tant qu’intermédiaire entre l’être et le non-être.

Luca Pitteloud est professeur de philosophie antique à l’Université Fédérale de l’ABC (São Paulo).

Academia Verlag – International Plato Studies
310 pages – 15,5 × 23 cm
ISBN 978-3-89665-715-2 – janvier 2018

Posted in Philosophie antique and tagged , .