Luis Adrián Mora Rodríguez : Bartolomé de Las Casas

Les Indiens sont-ils des hommes ? Possèdent-ils une âme ? Quel droit l’Espagne a-t-elle de conquérir le Nouveau Monde ? Voilà les questions que soulèvent la découverte et l’exploration des territoires américains. Bartolomé de Las Casas est une figure centrale dans la compréhension des débats sur l’humanité, la guerre et le droit de conquête qui ont suivi cette « découverte ». Cet ouvrage revient sur les principaux traits de son œuvre, longtemps restreinte aux domaines religieux et éthique. Il explore également ses versants politique et philosophique : la guerre, les méthodes d’évangélisation, le pouvoir qui s’exerce sur les corps et les âmes. Le dominicain analyse et critique le système colonial, à l’instar de ses contemporains Francisco de Vitoria et Ginés de Sepúlveda, dont les œuvres sont également étudiées ici, mais, contrairement à eux, il formule une critique radicale de la domination.
À l’heure des débats postcoloniaux, ce livre est un instrument essentiel pour comprendre les racines et les survivances du pouvoir colonial.

Posted in Philosophie renaissante and tagged .