Max Horkheimer : Notes critiques (1949-1969)

Document exceptionnel, ayant presque valeur de testament, ce livre est le journal philosophique du fondateur de la théorie critique. Sous la forme de fragment – comme dans Minima Moralia d’Adorno -, Horkheimer interprète l’Allemagne d’après-guerre, le totalitarisme, l’expansion des médias, l’Etat d’Israël, le mouvement étudiant de 1968, le féminisme, etc…, en affirmant le lien entre altérité sociale et résistance : là où l’idée d’altérité disparaît, la possibilité de la résistance s’effondre.

Max Horkheimer

Max Horkheimer (1895-1973), philosophe et sociologue allemand, est notamment l’auteur, aux Editions Payot, de Théorie critique. Il a dirigé l’Institut für Sozialforschung (Ecole de Francfort) entre 1930 et 1969. L’Ecole de Francfort, qui regroupait des philosophes comme Theodor W. Adorno, Herbert Marcuse, Walter Benjamin, Erich Fromm ou, plus récemment, Jürgen Habermas, s’est beaucoup intéressée à l’apparition de la culture de masse.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .