Michael Foessel : L’avenir de la liberté. Rousseau, Kant, Hegel

De 1750 à 1830, l’Europe traverse une époque d’intenses bouleversements politiques et sociaux. Entre ces deux dates, la Révolution française éclate comme un coup de tonnerre qui met à l’ordre du jour l’émancipation historique de l’humanité. Elle constitue un événement total : pour la première fois, la liberté devient, à la place de Dieu ou de la nature, le principal objet de la pensée, puisque la souveraineté du peuple et l’autonomie deviennent les horizons de la philosophie.
De Rousseau, qui élève la liberté au rang de toute légitimité, à Hegel et aux idéalistes allemands pour qui l’esprit est liberté, en passant par Kant qui consacre le droit inaliénable des peuples à disposer d’eux-mêmes et fait de la liberté l’absolu à l’échelle de la finitude humaine, cet ouvrage revient sur les théories qui ont marqué cette période et continuent d’influencer notre histoire démocratique.

Posted in Philosophie moderne and tagged , , , .