Michel Blay : À vif. Penser la vie au-delà du concept

Peut-on cerner la vie que nous vivons, l’ici et le maintenant d’une vie, à vif sans qu’elle soit obscurcie par le concept comme l’a fait la science de Galilée à nos jours ? Peut-on penser la vie sans risquer de la perdre ?

Michel Blay tente ici de montrer, faisant référence à la parole évangélique de Jean – en deçà de la tradition théologique dogmatique qui la dévoie –, à la mystique (Nicolas de Cues), à l’architecture de Suger qui tente de magnifier la lumière dans la construction des cathédrales, comment la vie peut s’exprimer sans la médiation du concept qui la prive de sa « vitalité ». Ne nous désolons pas, n’espérons pas une autre vie, la vie est là, dans toute sa prégnance, et il suffit de se laisser envahir pour battre avec elle à l’unisson.

C’est sans doute en se mettant à l’écoute des poètes que nous pouvons entendre cette vie que nous vivons, toute puissante, jaillissante, charnelle, et ainsi sentir à nouveau en soi son épiphanie :
« Prendre chair de l’oiseau, pour savoir le bonheur […]
Trouver toujours le monde entre son cri de peur
et son ravissement.
 »

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS

Michel Blay

Michel Blay a été Directeur de recherche au CNRS en histoire et philosophie des sciences. Il est aujourd’hui Président du Comité pour l’histoire du CNRS. Il a publié de nombreux essais et récemment : Dieu, la nature et l’homme. L’originalité de l’Occident, Paris, Armand Colin, 2013 ; L’Existence au risque de l’innovation, Paris, CNRS éditions, 2014 ; La Chair vive et la beauté de l’exister. Quatre chapitres sur l’infini dans le fini, Paris, Jean Maisonneuve, 2015 ; Penser ou cliquer ? Comment ne pas devenir des somnambules ?, Paris, Cnrs éditions, 2016 ; Critique de l’histoire des sciences, Paris, CNRS éditions, 2017 et Neuropédagogie. Le cerveau au centre de l’école, (en collaboration avec Christian Laval), Paris, Tschann & Cie, 2019, La Déchirure du penser, Les Belles Lettres/encre marine, 2020.

Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).