Michel Foucault : Binswanger et l’analyse existentielle

En 1954 paraît en traduction française Le Rêve et l’Existence du psychiatre suisse Ludwig Binswanger, accompagné d’une introduction de Michel Foucault. Le philosophe y annonce un « ouvrage ultérieur » qui « s’efforcera de situer l’analyse existentielle dans le développement de la réflexion contemporaine sur l’homme ». Foucault ne publiera jamais ce livre, mais il en a conservé le manuscrit ici présenté. Il y procède à un examen systématique de la « Daseinsanalyse», la compare aux approches de la psychiatrie, de la psychanalyse et de la phénoménologie, et salue son ambition de comprendre la maladie mentale. Cette démarche l’accompagne dans sa quête de « quelque chose de différent des grilles traditionnelles du regard psychiatrique », d’un « contrepoids » ; pourtant il en souligne déjà les ambiguïtés et les faiblesses, en particulier une dérive vers une spéculation métaphysique qui éloigne de l’« homme concret ».

C’est en réalité à une double déprise que nous assistons : d’abord à l’égard de la psychiatrie, puis, à l’égard de l’analyse existentielle elle-même, qui le conduit bientôt à la perspective radicalement nouvelle de l’Histoire de la folie à l’âge classique. La marque de ce travail ne disparaîtra pas pour autant. En 1984, Michel Foucault présente de cette manière son Histoire de la sexualité : « Étudier ainsi, dans leur histoire, des formes d’expérience est un thème qui m’est venu d’un projet plus ancien : celui de faire usage des méthodes de l’analyse existentielle dans le champ de la psychiatrie et dans le domaine de la maladie mentale. »

Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , , , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).