Nicolas de Cues : La docte ignorance

Texte paru en 1440 constituant le principal ouvrage de ce penseur allemand qui entend déterminer avec précision la nature de la connaissance. En prenant mesure de ses limites, il s’agit de mieux lui donner les moyens de se dépasser afin d’accéder à une connaissance approchée de l’infini en acte, interprété ici comme infinité divine.

Posted in Philosophie renaissante and tagged , .