Olivier Lahbib : Avoir. Une approche phénoménologique

Assurer le primat de l’avoir sur l’être, telle est l’ambition de cette réinterprétation des thèmes de la phénoménologie de la connaissance. Les thèmes husserliens comme l’intentionnalité perceptive ou la synthèse passive sont relus à partir du problème de l’avoir. L’évidence du cogito est interrogée comme une forme particulière de possession. Mais la puissance hyperbolique de l’avoir trouve sa limite dans l’idée du monde comme totalité, le Cosmos

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .