Pascal Engel : Epistémologie pour une marquise

Tels leurs lointains prédécesseurs des Entretiens sur la pluralité des mondes, la Marquise d’U*** et le chevalier d’E*** sont réunis à la campagne et se livrent à des entretiens sur les sciences et la philosophie naturelle. Ils passent en revue les principaux problèmes de la philosophie des sciences – la nature de la découverte, des faits, de la probabilité, le réalisme et l’instrumentalisme, fictions et expériences de pensée –, abordent quelques grands sujets de la science d’aujourd’hui – astronomie, chaos et hasard, objets quantiques, nature des entités mathématiques – et s’intéressent particulièrement à la biologie évolutionniste et à l’éthologie. Ils débattent des valeurs et des idéaux du savant et de la relation entre la science et la religion.
La philosophie, de nos jours, aspire à être populaire, et même “peuple”. On fustige son ésotérisme et sa sophistication et l’on voudrait qu’elle soit toujours accessible. Mais ne faut-il pas également songer à l’éducation philosophique des marquises ? N’ont-elles pas droit elles-aussi à des introductions claires et légères aux questions centrales de l’épistémologie ? Et ce qui est bon pour elles ne peut-il l’être pour tout un chacun ?

L’auteur

Pascal Engel est professeur ordinaire de philosophie contemporaine à l’Université de Genève. Il est notamment l’auteur de La Dispute (Minuit, 1997) et de Va savoir ! (Hermann, 2007).

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .