Pascal Gaudet : Le problème de l’architectonique dans la philosophie critique de Kant

La pensée (dans le sens d’une pensée disciplinée par l’exigence critique) est, pour Kant, le lieu de fondation de l’humanité. Dès lors, ne faut-il pas interpréter le mouvement auto-constituant de cette pensée, la mise en oeuvre de ses articulations architectoniques, comme l’auto-institution même de l’homme ? Ainsi comprise, l’architectonique serait, le plus originairement, une anthropologie, et plus précisément une éthique. Telle est la thèse du présent ouvrage.

Posted in Philosophie moderne and tagged , .