Pascale Hummel (dir.) : Lou Andreas-Salomé muse et apôtre

De Lou Andreas-Salomé chacun croit tout savoir et tous aimeraient percer le mystère : aussi paradoxalement célèbre que son œuvre est étrangement méconnue, la femme de lettres germano-russe trop souvent attire la curiosité brouillonne des esprits paresseux. La dimension mystique, voire apostolique, de ses écrits ainsi a rarement été explorée pour ellemême. Contradictoirement tendue entre l’ombre dionysiaque de Nietzsche et la lumière christique de Rilke, l’égérie des plus grands créateurs du XXe siècle naissant fut pourtant non seulement muse mais également apôtre, de la même manière (largement déformée par la tradition) que Marie Madeleine, l’apôtre des apôtres. Le rayonnement spirituel de celle que Nietzsche qualifia d’« ange incompris » est considérable et s’étend bien au-delà des limites de son propre temps. Dans ce petit volume, des spécialistes du monde entier rendent hommage à la portée à la fois charismatique, maïeutique, poétique et philosophique d’une œuvre-vie dont le sens, aussi mystérieux qu’inépuisable, pourrait bien esquisser l’évangile secret de demain.

Posted in Philosophie moderne and tagged .