Patrick Ringgenberg : Diversité et unité des religions chez René Guénon et Frithjof Schuon

Les thèses universalistes de René Guénon (1886-1951) et de l’un de ses héritiers les plus importants, Frithjof Schuon (1907-1998), qui ont profondément rénové l’idée d’une unité essentielle des religions de l’humanité, ont été peu discutés, même dans les milieux universitaires. Cette étude voudrait pallier ce manque en présentant de manière détaillée leurs pensées respectives, leurs points communs et leurs différences et dresser un bilan critique de leur universalisme.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .