Paul-Laurent Assoun : Freud, la philosophie et les philosophes

Qu’était la philosophie, qui étaient les philosophes pour le fondateur de la psychanalyse ? D’un côté, Freud n’a pas de formules assez tranchantes pour débouter la philosophie de ses prétentions comme « vision du monde » et souligner son primat de la conscience, incompatible avec le savoir de l’inconscient d’autre part, on observe la récurrence, tout au long de son œuvre, de références aux philosophes comme anticipant les découvertes analytiques.

Il s’agit donc de sonder la critique freudienne de la philosophie, en s’appuyant sur l’ensemble des occurrences, puis de dégager son « explication », voire son diagnostic sur la « chose philosophique ». En un second temps, se trouve examinée la « galaxie philosophique » freudienne, soit le sens de la référence philosophique dans la démarche métapsychologique ainsi que son rapport privilégié à Platon et à Kant, à Schopenhauer et à Nietzsche. Enfin, se trouve analysé l’ensemble des allusions aux figures de philosophes qui permet de situer Freud eu égard à l’histoire de la philosophie.

Cet ouvrage, depuis sa première édition (1976), constitue une référence fondatrice à la conjonction « Psychanalyse et philosophie ». Il marque le point de départ d’une enquête qui a trouvé son prolongement dans l’analyse des conjonctions Freud et Nietzsche, Freud et Wittgenstein, ainsi que dans l’Introduction à l’épistémologie freudienne et dans l’Introduction à la métapsychologie freudienne.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , , .