Peter Sloterdijk : Globes. Sphères II

Avec Globes, deuxième volume de la trilogie Sphères, A Peter Sloterdijk interroge les fondements de l’histoire politique de l’humanité en analysant le changement radical de l’image morphologique du monde : d’abord figure optimiste de la perfection, puis émanation d’un centre divin, et enfin principe philosophique de l’ ” arrondissement ” par l’économie. Pour lui, la globalisation commence avec les Grecs qui se sont représenté la totalité du monde sous la forme d’une entité habitée et pensante, une boule. La géométrie les ayant conduits à l’étude du globe terrestre, du ciel et de ses multiples écorces, la philosophie leur offrait désormais la possibilité de considérer le monde des idées comme réel. De là émergera la pensée médiévale, mais aussi la révolution opérée par Nicolas de Cues, Copernic et Giordano Bruno : le passage de l’univers clos à l’univers infini. Globes traverse également l’histoire des rapports humains, du lien entre le Soi et l’Autre dans la macrosphère de l’espace. Avec son brio habituel de conteur, Peter Sloterdijk nous entraîne dans un voyage passionnant à travers les civilisations et les époques, au gré de la position qu’y occupe le centre de la sphère.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .