Philippe Nemo : Esthétique de la liberté

La liberté est une valeur morale, intellectuelle, politique et économique. Apparemment, elle n’a rien à voir avec l’esthétique et il semble que ce soit une erreur logique d’affirmer qu’une société est plus ou moins « belle » ou « laide » selon le degré de liberté qui y prévaut. Pourtant, l’existence d’un tel lien correspond à une intuition couramment partagée, et elle a été formellement affirmée dans l’histoire des idées et des arts. Philippe Nemo propose ici une analyse philosophique approfondie de la question.
S’appuyant sur les analyses de nombreux auteurs, de Platon à Plotin, de Grégoire de Nysse à Pic de la Mirandole, de Kant à Proust, il montre que tout ce qui enferme la vie humaine dans un cadre tracé d’avance la mutile et l’enlaidit, cependant qu’une vie libre, marquée par la contingence, le risque, le surgissement du Nouveau, peut seule rencontrer et créer de la beauté. Démonstration dont on ne saurait surestimer les enjeux politiques et philosophiques.

Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).