Renaud Barbaras : La perception. Essai sur le sensible

Alors que le problème de la perception n’est autre que celui de notre rapport même à l’être, la tradition philosophique l’a largement négligé. La chose perçue est le plus souvent confondue avec une collection de qualités sensibles ou rabattue sur l’objet intelligible : la perception est méconnue au profit de la sensation ou de l’intellection. Il revient à la phénoménologie husserlienne d’avoir mis en évidence, avec la théorie de la donation par esquisses, l’originalité de la présence perceptive : le propre du perçu est de s’absenter de ce qui le présente, d’excéder toujours ce dans quoi il se donne. La question que Husserl permet alors de poser, sans parvenir à la résoudre complètement, est celle de la nature véritable du percevant et du sens d’être du perçu.
Cet ouvrage tente d’esquisser une réponse en rapportant la perception à l’activité d’un sujet vivant et en opposant par conséquent à la plénitude de l’objet, sorti du néant par un regard purement théorique, un monde dont la profondeur répond à l’insatisfaction qui caractérise la vie.
Renaud Barbaras est professeur de philosophie contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).