Sandra Parvu : Grands ensembles en situation. Journal de bord de quatre chantiers

Les grands ensembles sont souvent abordés comme une entité générique. Leur assemblage industriel et répétitif les rend dépourvus d’un caractère distinct. Pourtant, aussi humbles qu’ils puissent paraître d’un point de vue architectural, ces logements érigés pendant les Trente Glorieuses ont constitué un moment charnière de la construction en France. La mise en œuvre de ce vaste chantier représente en effet non seulement l’inscription du logement au programme de la croissance économique d’un pays en suivant les préceptes développés par l’aménagement du territoire, mais aussi la dernière tentative des architectes, pour la plupart représentants du Mouvement moderne, à imposer leurs théories sur la ville et à faire valoir leurs compétences dans le domaine du projet urbain. Cet ouvrage s’attache à rendre compte de ce double enjeu en suivant de près la réalisation de quatre grandes opérations de logements constituées par la ville verte de Briey-en-Forêt, la ville nouvelle de Bagnols-sur-Cèze, la ZUP de Bures-Orsay et la cité des 4 000 à La Courneuve.
Les chantiers sont décrits dans leur quotidien. La narration avance au moyen d’un examen détaillé des croquis, maquettes et plans de projets, de photographies d’archives et aussi des échanges de notes entre architectes et représentants politiques, des procès verbaux d’assemblées municipales ou de rencontres de chantiers.
Sandra Parvu est architecte. Elle est chercheuse au Laboratoire Architecture Anthropologie (ENSA Paris-La Villette) et travaille sur les questions de la ville contemporaine, ainsi que sur la place de la discipline architecturale dans le projet urbain.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .