Sylvain Auroux : La philosophie du langage

On définit l’homme par le langage et par la raison, ce qui signifie que, sans langage, il n’y aurait pas de rationalité. La raison et le langage peuvent-ils se confondre, comme le supposaient, notamment, les projets de « langue universelle » ? Et que signifie pour la raison humaine le fait que le langage nous soit donné sous la forme d’une multiplicité de langues différentes ?
Comme ces questions le montrent, la philosophie du langage ne se réduit ni à la philosophie des sciences du langage, ni aux question posées par la construction et le fonctionnement des langages formels. De Platon à Hintikka et Chomsky, cet ouvrage invite à appréhender la philosophie du langage dans son hétérogénéité, afin de mieux en apprécier l’importance au sein de la philosophie.

Posted in Histoire de la Philosophie and tagged .