Thibaut Gress : Descartes, admiration et sensibilité

Y a-t-il une esthétique cartésienne ? La question, rarement abordée, mérite pourtant que l’on s’y attarde et que l’on étudie avec attention les écrits de Descartes, afin d’y découvrir la trace d’une éventuelle réflexion sur le beau. Force est de constater, toutefois, que les textes les plus célèbres ne ménagent guère de place à une esthétique explicite absence d’autant plus troublante que l’un des premiers ouvrages de Descartes, L’Abrégé de musique, avait entamé une analyse de la beauté et de sa réception par le sujet. Les analyses du présent ouvrage s’enracinent donc dans ce texte inaugural et dessinent les contours de ce qui semble être l’esthétique cartésienne. C’est à une double confrontation que celle-ci se trouve soumise : d’abord comparée aux textes ultérieurs de Descartes lui-même, elle est également mise en parallèle avec les écrits théoriques de Poussin et Le Brun afin de cerner aussi bien la singularité cartésienne que son éventuelle postérité. Enfin, l’admiration fait l’objet d’une analyse soutenue destinée à révéler les deux registres esthétiques présents dans l’œuvre cartésienne.

Posted in Philosophie moderne and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).