Walter Benjamin : Le capitalisme comme religion

Anticapitaliste et précurseur de la décroissance, tel fut aussi Walter Benjamin. Sa critique radicale de l’économie et de l’idéologie du progrès traverse les cinq textes rassemblés ici : deux écrits théoriques, « Le capitalisme comme religion » et « Fragment théologico-politique » ; une chronique berlinoise, « Panorama impérial » ; et deux critiques littéraires, « Gottfried Keller » et « Sur Scheerbart ». Culte de l’argent, marchandisation généralisée, relations sociales corrompues dans une société ravagée par les difficultés financières : le monde dénoncé par l’auteur de Sens unique au début du XXe siècle est toujours le nôtre, un monde où les prix, les coûts imprègnent jusqu’à notre quête du bonheur. Est-il possible d’en sortir ?

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , , .