Yves Charles Zarka (dir.) : Liberté et nécessité chez Hobbes et ses contemporains Descartes, Cudworth, Spinoza, Leibniz

La question de la liberté chez Hobbes a été récemment l’objet d’un vif débat. La raison de cette actualité se trouve moins dans l’œuvre elle-même que dans la controverse sur le sens de la liberté dans la deuxième partie du XXe siècle. Cette controverse a porté en particulier sur la définition négative de la liberté et son rôle dans l’histoire de la pensée libérale. Or, ce débat contemporain est tout à fait différent de celui qui prévalait au XVIIe siècle. A l’époque, les oppositions étaient d’abord théologiques et métaphysiques puis morales et politiques. Elles mettaient aux prises les tenants du librearbitre (Cudworth, Descartes) contre les penseurs de la nécessité (Hobbes, Spinoza).
Dans ce volume, nous avons voulu réinscrire Hobbes dans la problématique de son temps, plutôt que dans celle du nôtre. Mais cette démarche, on le verra, mettra en lumière la force d’innovation de cette pensée : contrairement à ce que l’on dit souvent, le concept de liberté n’y est pas purement négatif. Hobbes est en effet l’inventeur d’une liberté nouvelle qu’il nomme lui même the true liberty : la liberté de résister et de désobéir.
Ont contribué à ce volume : P. Guenancia, F. Mignini, J. M. Monnoyer, Ch. Ramond et Y. Ch. Zarka.

Posted in Philosophie moderne and tagged , , , .