Abdel-Azize Houcine : Temps et langage dans la philosophie de Hegel

C’est avec le langage que le temps devient une donnée universelle, c’est-à-dire un repère en soi reconnu par toute subjectivité. L’examen de la dialectique de l’Ici-Maintenant nous montre que la lecture de la temporalité spéculative est en même temps une mise en pratique de la dynamique du langage. La philosophie du concept est donc à la fois une source de créativité langagière et de production temporelle. Lire s’est produire du sens, et produire du sens c’est créer une oeuvre de langage qui se décline temporellement.

Posted in Philosophie moderne and tagged , .