Artémy Magun : La révolution négative. Déconstruction du sujet politique

Les évènements des années 1980-90 qui ont mis fin à l’Union soviétique et au rideau de fer furent d’après l’auteur une “révolution négative”. Cette révolution n’a pas laissé un produit déterminé, mais elle a produit un bouleversement historique à la fois profond et inconscient. Elle fut une reprise et une suite de la tendance magistrale de la Révolution moderne : l’intériorisation du monde ou l’intériorisation de la négativité par le monde.

Posted in Philosophie Politique and tagged .