Alain Badiou et Barbara Cassin : Heidegger. Les femmes, le nazisme et la philosophie

Les convictions politiques d’un philosophe sont-elles pertinentes pour juger son œuvre ? La question s’est posée avec une virulence particulière au sujet de Martin Heidegger, adulé par certains et honni par d’autres en raison de ses convictions nazies. Pour Alain Badiou et Barbara Cassin, cette polémique est mal centrée et il faut accepter le paradoxe suivant : oui, Heidegger a été un nazi ordinaire, petit-bourgeois et provincial, et oui, Heidegger est l’un des philosophes les plus importants du siècle dernier.
En se plongeant dans sa correspondance, les deux philosophes interrogent de manière inattendue la figure de Heidegger, son rapport à la politique, bien sûr, mais aussi aux femmes. À la sienne, Elfride, avec laquelle il forma un couple indestructible et tourmenté, à la manière de Sartre et Beauvoir. Mais aussi à toutes celles, et notamment Hannah Arendt, dont il fut l’amant au cours de sa longue existence.

Professeur émérite à l’École normale supérieure, Alain Badiou est philosophe, dramaturge et romancier.

Barbara Cassin, philologue et philosophe, est directrice de recherches au CNRS.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , , .