Alain Bonfand : Paul Klee, l’oeil en trop

« Alain Bonfand a ordonné son érudition indiscutée à une méthode philosophique stricte. Il a pris le temps de se faire phénoménologue, en toute rigueur de termes. Husserl, Heidegger, Levinas et Henry l’ont conduit à reconnaître le tableau comme ce qu’il se donne, un phénomène. Phénomène d’autant plus phénomène, qu’il ne se destine, au contraire des phénomènes mondains qui pèsent encore de leur lest d’objets et d’étants, qu’à sa pure et totale apparition, sans réserve, ni retenue. Il s’agit de le recevoir comme un éclat d’insoutenable visibilité, qui surgit de son invu natif. Donc d’ouvrir en lui la croisée du visible qu’il donne avec l’invisible qui le soutient.
Écran surgi sans cause ni dessein, le tableau ajoute du visible au monde. Même, il s’ajoute au monde. C’est pourquoi nous ne pouvons pas le voir sans en subir le contre-coup. Il faut donc recenser ou du moins deviner les “tonalités fondamentales” qu’il importe en nous et pour lesquelles il nous importe. Il faudra assigner aussi à la mort, à la joie et, peut-être même à l’amour leurs visibles propres.
L’esthétique – ce masque jamais arraché sur la face neutre de la philosophie – se ravalerait au rang utile mais sans honneur de la documentation ou du commentaire, si elle n’osait pas penser ce qu’elle voit. Ou plutôt, si elle croyait voir ce qu’elle ne penserait pas. Alain Bonfand compte parmi ceux qui osent ce qu’elle doit. » (J.-L. Marion)
Alain Bonfand est professeur d’esthétique et de théories de l’art à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

 

Vrin – Essais d’art et de philosophie
204 pages – 15 × 21 cm
ISBN 978-2-7116-2874-2 – octobre 2019
Posted in Brèves, La Philosophie dans tous ses états and tagged , , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).