Chroniques de Port-Royal : Port-Royal et la philosophie

Le colloque « Port-Royal et la philosophie », dont nous publions ici les actes, a a été l’occasion d’aborder le thème retenu selon trois approches : la réception de la tradition philosophique par les proches de l’abbaye, la question de l’existence d’une philosophie de Port-Royal, au-delà de la seule figure de Blaise Pascal et, enfin, le rayonnement de cette réflexion.
Il a permis d’approfondir ces questions et d’écorner, voire de battre en brèche, certaines idées reçues. Ainsi, la critique de la philosophie par Port-Royal, à la suite de Pascal, est encore souvent perçue comme un refus systématique de toute philosophie. Antoine Arnauld, quant à lui, est d’ordinaire présenté comme un cartésien sans grande originalité. De même, la portée de la réflexion menée à Port-Royal est parfois contestée car elle est considérée comme trop ancrée dans son temps.
Au travers des communications qui analysent les influences reçues, l’importance et la profondeur des débats de l’époque ainsi que la force de certains textes comme la Logique de Port-Royal, une approche plus nuancée de ces questions se dessine. Si l’existence d’une philosophie de Port-Royal, homogène et monolithique, est loin d’être démontrée, les rapports entre la philosophie et Port-Royal sont, en revanche, profonds et riches d’enseignements. Envisagé sous de nombreux angles comme celui de l’apologétique, de la science ou encore de la morale, le thème de ce colloque prend ainsi une dimension nouvelle.

Posted in Philosophie moderne and tagged , .