Didier Julia : Fichte 1804

Dans la Doctrine de la Science, Fichte cherche à accomplir scientifiquement la philosophie : le savoir de l’être doit en composer la théorie. « C’est de ce texte difficile, en son si dense dépouillement, que Didier Julia, qui a si longtemps médité l’œuvre de Fichte, propose une magistrale lecture, dont la vertu aussi bien initiatrice que récapitulative fait souhaiter qu’elle encadre toute immersion dans les conférences du penseur. L’auteur éclaire Fichte, en faisant encore plus bref que lui. Son discours analyse, dans son élégante sobriété, et avec simplicité, clarté et rigueur, la destination et l’organisation de l’auto-génération du savoir absolu, qui fait passer de l’acquisition cognitive à la réflexion fondatrice, et de celle-ci à la maturation créatrice de la pensée. » (Bernard Bourgeois)

Posted in Philosophie moderne and tagged , .